(Crédit: Police israélienne)

Des manifestations violentes ont éclaté à Jaffa pour protester contre la mort d’Iyad Hallak

Pour la troisième nuit consécutive, de violentes manifestations, ont éclaté à Jaffa. Les manifestants expriment leur colère suite à la mort d’Iyad Hallak, un jeune palestinien handicapé tué par des agents de la police des frontières israélienne par erreur dans la vieille ville de Jérusalem. Le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, a déclaré qu’il attendait une enquête rapide sur la conduite de la police dans ce dossier. Cette nuit, les policiers ont essuyé des jets de pierres et des pneus et des poubelles ont été incendiés. A Jérusalem, des centaines de Palestiniens ont brandi les drapeaux de l’Autorité palestinienne et utilisé des feux d’artifice.

A Jaffa, cette nuit quatre personnes ont été arrêtés par la police en raison de leur comportement violent ». Une violence liée également à une décision de Tel Aviv de construire un centre communautaire pour les sans-abris sur l’emplacement d’un ancien cimetière arabe.

Eric Haddad