Le gouvernement israélien décide de fermer les "zones rouges" (Crédit: Capture d'écran Twitter)

Coronavirus: le gouvernement israélien décide de fermer les « zones rouges »

Face à la hausse du nombre de cas de coronavirus en Israël depuis plusieurs jours, le cabinet ministériel a décidé ce jeudi après-midi de fermer les « zones rouges », y compris des villages bédouins dans le désert du Néguev et les quartiers où vivent un grand nombre de travailleurs étrangers. Les quelques ministres réunis autour de Benyamin Netanyahou ont également décidé de renforcer la communication avec le public sur l’importance de respecter les restrictions du ministère de la Santé: porter un masque, garder une distance de deux mètres et maintenir l’hygiène personnelle.

Gabriel Attal