Le ministre des Affaires étrangères allemand exprime l'"inquiétude" de l'UE à propos du plan de souveraineté (Crédit: GPO)

Le ministre des Affaires étrangères allemand exprime l' »inquiétude » de l’UE à propos du plan de souveraineté

Le ministre des Affaires étrangères allemand, Heiko Maas, est arrivé en Israël ce mercredi pour rencontrer son homologue Gabi Ashkenazi et traiter notamment du plan d’application de la souveraineté en Judée-Samarie. L’Allemagne doit prendre la présidence tournante de l’UE le 1er juillet. Lors d’une conférence de presse conjointe à Jérusalem, le ministre allemand a exprimé l’inquiétude de l’Union Européenne à propos de ce plan israélien qui pourrait démarrer le 1er juillet. « Nous considérons qu’une annexion ne correspond pas au droit international, il va falloir trouver une solution à deux Etats, c’est la solution que nous défendons », a souligné le chef de la diplomatie allemand.

« Il faut qu’il y ait des impulsions pour renouveler le dialogue » entre les Israéliens et les Palestiniens, a affirmé Heiko Maas. Son homologue, Gabi Ashkenazi, a tenu à rassurer les responsables européens en notant « écouter les perspectives présentées » et qui seront « prises en compte ». « Le plan de paix de Donald Trump sera mis en oeuvre de manière responsable, en coordination avec les Etats-Unis, tout en préservant les accords de paix israéliens existants », a cependant précisé le ministre israélien.

Gabriel Attal