La police israélienne arrête des militants du Fatah pour activités "illégales" à Jérusalem (Crédit: Police israélienne)

La police israélienne arrête des militants du Fatah pour activités « illégales » à Jérusalem

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté lundi 8 juin 25 militants du Fatah soupçonnés de mener des activités au nom de l’Autorité palestinienne à Jérusalem. Des sources palestiniennes ont déclaré que la dernière répression est intervenue après que les autorités israéliennes ont émis des ordres interdisant à plus de 20 habitants de Jérusalem-Est d’entrer dans l’ enceinte du mont du Temple. La semaine dernière, les autorités ont prolongé une ordonnance interdisant à l’ancien mufti palestinien de Jérusalem, Cheikh Ekrima Sabri, d’entrer dans sur la place sacrée pour quatre mois supplémentaires.

Les responsables du Fatah ont condamné la détention des militants de Jérusalem-Est et ont affirmé que cette décision visait à « punir » les Palestiniens en raison de la décision du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le 19 mai dernier, de renoncer à tous les accords avec Israël, dont la coopération en matière de sécurité.

Gabriel Attal