La Cour suprême israélienne rejette un appel pour la réouverture des salles de réception avant le 14 juin (Crédit: Cour Suprême d'Israël)

La Cour suprême israélienne rejette un appel pour la réouverture des salles de réception avant le 14 juin

La Haute Cour de Justice israélienne a rejeté dimanche 7 juin l’appel des propriétaires des salles de réception à rouvrir plus tôt que la date du 14 juin. Pour justifier leur requête, les propriétaires de salles de mariage et d’événements festifs ont affirmé qu’il n’y avait pas de différence pratique entre un grand restaurant et une salle d’événements et que, par conséquent, les salles d’événements devraient être autorisées à rouvrir en même temps que les restaurants. Le juge de la Cour suprême, Menache Mazuz, a répondu qu’il existe des différences importantes entre un restaurant et une salle de réception, notamment en ce qui concerne le nombre de personnes concentrées au même endroit, la quantité d’espace entre elles (par exemple, pendant les danses), et la différence de temps nécessaire au dit événement.

Gabriel Attal