La grande majorité des sites du patrimoine juif en Irak et Syrie sont en ruine (Crédit: YouTube Still)

La grande majorité des sites du patrimoine juif en Irak et Syrie sont en ruine

L’emplacement et l’état de la plupart des 350 sites du patrimoine juif d’Irak et de Syrie seraient détruits ou presque, souvent en raison de travaux de négligence ou de réaménagement, selon une étude de la Jewish Cultural Heritage Initiative (JCHI). Dans le détail, un rapport d’accompagnement publié ce mois-ci avertit que près de 90% des sites en Irak – et plus de la moitié de ceux en Syrie – sont irréparables ou en très mauvais état.

Il identifie également quatre sites irakiens où il estime que les « secours d’urgence » pourraient être essentiels à leur préservation. Ils comprennent la dernière synagogue en activité dans le pays et un cimetière de Bagdad où sont enterrés les restes de Juifs qui ont été pendus publiquement dans les années 1960 pour espionnage pour Israël. La vie de la communauté juive en Irak et en Syrie a été décimée par une répression et une émigration sévères dans la seconde moitié du 20e siècle, après la création de l’État d’Israël.

Gabriel Attal