Gilles Clavreul revient sur la manifestation interdite en hommage à Adama Traoré (Crédit: DR)

Gilles Clavreul sur Radio J: « Le racisme aux Etats-Unis est incomparable avec ce qui se fait en France »

Le co-fondateur du mouvement Printemps républicain, Gilles Clavreul, était l’invité de Steve Nadjar dans le journal de 14h jeudi 4 juin sur Radio J. L’ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme est revenu sur les violences actuelles aux Etats-Unis faisant suite au meurtre de George Floyd par un policier mais également sur la manifestation interdite mardi 2 juin devant le Palais de justice à Paris en hommage à Adama Traoré et George Floyd, cet Afro-américain de 46 ans. « On ne cesse de constater pour le déplorer la profondeur du racisme aux Etats-Unis qui vient de très loin – je ne vais pas revenir sur l’histoire des Etats-Unis – et en même temps on ne cesse de demander d’importer toutes les recettes américaines qui vont du community organizing aux statistiques ethniques en passant par toutes les formations sur les théories du privilège blanc. C’est quand même paradoxal, on constate que ça ne va pas et on veut appliquer les mêmes recettes », a déclaré le délégué général de l’Aurore, club de pensée républicain et progressiste.

Gilles Clavreul a poursuivi: « On a la preuve sous les yeux que cela ne fonctionne pas. Le racisme aux Etats-Unis est incomparable – tout comme la violence d’ailleurs – avec ce qui se fait en France. En effet, la solution ne peut pas résider dans le problème lui même c’est-à-dire que ça n’est pas en racialisant la lecture de la société qu’on va résoudre le problème du racisme, au contraire. On va figer les positions, mettre les gens dans des catégories dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas d’ailleurs. »

Gabriel Attal