La police enquête sur des allégations de faux témoignages en faveur de Sara Netanyahou (Crédit: Amos Ben Gershom/GPO)

Ouverture d’une enquête contre Sara Netanyahou sur des accusations de mauvais traitements envers une ancienne employée

La police israélienne a ouvert une enquête sur des allégations de faux témoignages en faveur de Sara Netanyahou. L’épouse du Premier ministre israélien doit comparaitre pour des accusations de mauvais traitements présumés sur Shira Rabban une ancienne employée de maison. La police cherche à déterminer si des proches de Sara Netanyahou auraient fait pression sur deux employées pour obtenir de faux témoignages pour discréditer les plaintes de Shira Rabban.

Fin décembre, Sara Netanyahou avait témoigné devant un tribunal de Jérusalem et avait nié les faits qui lui sont reprochés. Son accusatrice n’avait travaillé à son service que durant un mois, mais l’a accusée de l’avoir harcelée moralement de manière si violente qu’elle en serait restée « traumatisée ». Shira Rabban n’est pas la seule à avoir engagé une action en justice. Les anciens employés de maison, Meni Naftali et Guy Eliyahou ont déjà obtenu des dommages et intérêts pour mauvais traitements et sous-paiement de leurs heures supplémentaires.

Eric Haddad