Le chef de la direction nationale de la cybercriminalité israélienne prévient de nouvelles attaques (Crédit: DR)

Le chef de la Direction nationale israélienne de la cybercriminalité prévient contre de nouvelles attaques

Le chef de la Direction nationale de la cybercriminalité israélienne, Yigal Unna, est revenu sur les cyberattaques récentes entre Israël et l’Iran lors d’une conférence Cybertech. Le responsable n’a ni confirmé ni infirmé qu’Israël a lancé une contre-attaque contre le port iranien de Shahid Rajaee le 9 mai, mais, dans des remarques inhabituellement ouvertes à un haut responsable de la défense, il a fortement sous-entendu que l’Iran devrait se garder de tenter de futures attaques contre les infrastructures civiles israéliennes. Revenant sur la cyberattaque ayant touché des installations hydrauliques israéliennes, Unna a souligné: « Si cela avait été un succès … nous serions maintenant confrontés au milieu de la crise du coronavirus, à un très gros dommage pour la population civile, à un manque d’eau. »

« C’est la première fois que nous voyons quelque chose comme ça ayant pour objectif de porter atteinte à la vie réelle, pas l’informatique [technologie de l’information], pas les données, ce qui est assez grave en soi dans le monde moderne… certains attaquent Israël, la sécurité nationale d’Israël, sans aucun avantage financier »

« Le cyber-hiver arrive et arrive plus vite que je ne le pensais … nous devons nous unir contre les prochaines attaques … le niveau des attaques deviendra probablement plus sophistiqué et plus meurtrier », a prévenu le chef de la Direction nationale de la cybercriminalité israélienne.

Gabriel Attal