Israël effectue 100 000 tests de coronavirus (Crédit: DR)

Israël a commencé à effectuer 100 000 tests de dépistage au coronavirus

L’Etat hébreu a commencé à mener 100 000 tests de dépistage au coronavirus pour prévenir d’une « seconde vague » alors 16 809 Israéliens ont été contaminés par la covid-19 depuis le début de la pandémie et 281 personnes ont perdu la vie. Ces tests ont pour objectif de mesurer « l’immunité collective » de la population locale et déterminer les personnes les plus sensibles d’être infectées en cas de nouvelle vague. « Nous avons commencé (…) et cela ne devrait pas prendre trop de temps avant que nous puissions identifier des tendances intéressantes », a déclaré ce jeudi à l’AFP le Docteur Yair Schindle, un haut responsable de la force d’intervention mise sur pied par le gouvernement israélien pour gérer la fin de la pandémie.

Les autorités israéliennes mènent également des tests dans des zones spécifiques, à risque, comme les quartiers juifs orthodoxes de Bnei Brak (Nord-Est de Tel Aviv) ou Beth Shemesh (Jérusalem) et au sein du personnel médical israélien ayant soigné la population « Nous tentons de savoir (par ces tests) combien de ces personnes ont été exposées au virus et combien ont développé des anticorps », souligne Docteur Schindle, aussi cofondateur d’aMoon, un fonds israélien de capital-risque spécialisé dans les start-up biomédicales.

Gabriel Attal