80% des villes néerlandaises n'ont aucune trace de biens juifs volés pendant la 2e Guerre mondiale (Crédit: DR)

80% des villes néerlandaises impliquées dans le vol de biens juifs pendant la 2e Guerre mondiale n’en ont aucune trace

La plupart des municipalités hollandaises impliquées dans le vol de bien juifs pendant la deuxième Guerre mondiale n’ont plus de trace de ces biens, selon un rapport, publié mercredi 27 mai par la plateforme journalistique Pointer de la société de radiodiffusion publique néerlandaise KRO-NCRV. La valeur de tous ces biens s’élèverait à 640 millions de dollars (environ 580 millions d’euros) à l’heure actuelle. Quatre municipalités sur cinq ont déclaré qu’elles n’étaient pas au courant de l’existence de tels biens immobiliers avant l’enquête, a indiqué Pointer. Mais 60% ont déclaré qu’ils étaient ouverts à des recherches sur le problème. Certaines municipalités ont acheté ou ont fini par posséder des biens juifs vendus sous la contrainte. Ces dernières années, Amsterdam et La Haye ont offert une compensation pour les impôts fonciers et autres taxes qu’elles avaient perçus sur les personnes ayant fui leurs maisons et survécu dans la clandestinité.

Gabriel Attal