Un faux vaccin israélien contre le coronavirus vendu en Amérique du Sud (Crédit: ministère de la Défense)

Un faux vaccin israélien contre le coronavirus vendu en Amérique du Sud

Un faux vaccin contre le coronavirus potentiellement dangereux est actuellement vendu en Amérique du Sud, a annoncé mardi 26 mai le MIGAL (Institut de recherche israélien en Galilée). Des boîtes avec le logo hébreu du MIGAL contenant de petits flacons de faux vaccin et un ensemble d’instructions d’utilisation contrefaites – également en hébreu – ont été découvertes, a indiqué un communiqué de la société. 

Le MIGAL a immédiatement informé les ministères des Affaires étrangères et de la Santé du problème, qui sont immédiatement intervenus. L’Organisation mondiale de la santé a été contactée, ainsi que les ministères de la santé de plusieurs pays d’Amérique du Sud. Une enquête approfondie est en cours. Selon le PDG de MIGAL, David Zigdon, en Équateur, un vendeur commercialisait ces faux vaccins pour 380 dollars (environ 345 euros) chacun.

Gabriel Attal