La Radio Juive

La Chine ne gèrera pas une usine de dessalement en Israël après la pression américaine

La Chine perd un contrat au profit d'une entreprise israélienne locale (Crédit: équipe de l'usine de dessalement Shorek 2)

La Chine avait fait une offre pour gérer la plus grande usine de dessalement d’Israël mais après une pression américaine, c’est l’entreprise locale IDE Technologies qui a été choisie. Cela intervient deux semaines après que le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, aurait fait part de ses préoccupations au Premier ministre, Benjamin Netanyahou, concernant l’implication potentielle de la Chine dans l’usine Shorek 2, située à Palmachim, dans le centre d’Israël.

Bien que la décision apaise les tensions avec les États-Unis, elle pourrait potentiellement conduire à une confrontation avec le gouvernement chinois. L’usine devrait produire plus de 200 millions de mètres cubes d’eau par jour et devrait augmenter la capacité de dessalement d’Israël d’environ 35%.

Gabriel Attal

LE 26-05-20 - 12:45