Le chef de l'armée libanais affirme que Beyrouth a le droit de récupérer ses territoires (Crédit: site gouvernement libanais)

Le chef de l’armée libanaise déclare que « Beyrouth a le droit de récupérer ses territoires »

A l’occasion du 20e anniversaire du retrait d’Israël du Liban, le général Joseph Aoun, chef de l’armée libanaise, a déclaré que « Beyrouth avait le droit de récupérer les territoires toujours occupés par Israël », a rapporté vendredi 22 mai le site L’Orient-le-Jour. « Aujourd’hui, à l’occasion de cette 20e commémoration, nous affirmons une nouvelle fois notre droit de poursuivre cet accomplissement et de récupérer les fermes de Chebaa, les collines de Kfarchouba, la partie nord du village de Ghajar et tous les territoires que nous revendiquons », a exigé le général.

Aoun a par ailleurs appelé l’armée à « faire face aux plans israéliens » et aux « violations constantes de la souveraineté nationale », malgré les « circonstances exceptionnelles de cette période délicate ». 

Gabriel Attal