Le coronavirus ne survivrait pas à l'eau de mer (Crédit: DR)

Le coronavirus ne survivrait pas dans l’eau de mer

Selon une étude de l’Ifremer (l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer), le coronavirus ne survivrait pas dans l’eau de mer. Les chercheurs ont étudié des huitres et des moules et des échantillons d’eau, provenant de différents points du littoral français (Normandie, Bretagne, Atlantique et Méditerranée). Parmi les 21 coquillages analysés, aucun n’a présenté de traces du coronavirus. Dans l’eau, aucun échantillon n’a également montré de trace de la covid-19. « Même si elle ne vaut pas pour certitude pour l’ensemble des coquillages et des eaux marines métropolitaines, l’absence de traces du SARS-CoV-2 révélée par notre étude est une bonne nouvelle », explique l’une des chercheuses qui a mené l’étude.

Gabriel Attal