Le Conseil d'Etat a ordonné au gouvernement de lever l'interdiction de réunion dans les lieux de culte (Crédit: DR)

Le Conseil d’Etat ordonne de lever l’interdiction de réunion dans les lieux de culte

Le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction française, a ordonné lundi 18 mai au gouvernement de lever l’interdiction de réunion dans les lieux de culte, déclarée par décret le 11 mai dernier, dans le cadre de la crise liée à la pandémie de coronavirus. La raison étant le « caractère disproportionné » au vu de la situation, a souligné le juge des référés. Le Conseil d’Etat demande la suppression de ce décret « dans un délai de huit jours », expliquant que l’interdiction de l’exécutif portait « une atteinte grave et manifestement illégale » à la liberté de culte. Le juge des référés précise que « des mesures d’encadrement moins strictes » peuvent et doivent être prises.

Gabriel Attal