L'interdiction d'affronter un sportif israélien retirée du projet de loi iranien (Crédit: DR)

L’interdiction d’affronter des sportifs israéliens retirée du projet de loi iranien anti-Israël

Les députés iraniens ont retiré une motion interdisant aux athlètes iraniens d’affronter des sportifs israéliens d’une liste de mesures anti-Israël présentées par le parlement iranien la semaine dernière, selon Radio Farda. Cette motion du projet de loi aurait été retirée après que le ministre des Sports et de la Jeunesse de la République islamique a exhorté les membres de la commission à l’abandonner, selon la radio.

En mai 2019, le Comité national olympique (CNO) iranien a déclaré à la Fédération internationale de judo (IJF) qu’il autoriserait les Iraniens à rivaliser avec des athlètes de tous les pays, y compris d’Israël. La République Islamique a par la suite été suspendu de toute compétition future de judo après que le judoka iranien Saeid Mollaei a reçu l’ordre des autorités iraniennes et de la Fédération iranienne de judo d’éviter de concourir contre le judoka israélien Sagi Muki.

Gabriel Attal