70% des patients atteints du coronavirus ont été infectés par une souche originaire des Etats-Unis (Crédit: François Gardy/ Institut Pasteur)

70% des patients atteints du coronavirus en Israël ont été infectés par une souche originaire des Etats-Unis

Plus de 70% des patients atteints du coronavirus en Israël ont été infectés par une souche originaire des Etats-Unis, selon une étude publiée lundi 18 mai par l’Université de Tel Aviv. L’Etat hébreu a interrompu les vols et a exigé que tout voyageur israélien entrant dans le pays en provenance des États-Unis entre 14 jours en quarantaine à compter du 9 mars. Les vols en provenance d’Europe et d’autres parties du monde ont été interrompus entre le 26 février et mars. « Il y avait cet écart dans la politique et cet écart a permis aux gens de revenir des États-Unis qui pensaient qu’ils pouvaient aller où ils voulaient, alors ils ont probablement propagé le virus de cette façon », a déclaré le docteur Adi Stern, de l’université. 

Les 30% restants d’infections ont été importés d’Europe et d’ailleurs: Belgique (8%), France (6%), Angleterre (5%), Espagne (3%), Italie (2%), Philippines (2%) , L’Australie (2%) et la Russie (2%).

Gabriel Attal