(Crédit: DR)

Le parquet de Paris réclame un procès pour caractère antisémite dans l’assassinat de Mireille Knoll

Le parquet de Paris souhaite que les deux suspects de l’assassinat de Mireille Knoll en mars 2018 soient jugés aux assises pour crime à caractère antisémite, selon le ministère public jeudi 14 mai. Dans son réquisitoire, le parquet demande qu’ils comparaissent pour « homicide volontaire sur personne vulnérable et à raison de l’appartenance vraie ou supposée de la victime à une religion », « vol sur personne vulnérable en réunion dans un local d’habitation » et « incendie volontaire ». Les juges peuvent à présent suivre le réquisitoire du parquet ou pas.

Dans cette affaire, deux suspects avaient rapidement été identifiés: Yacine Mihoub, le fils d’une voisine, âgé de 30 ans, et qui connaissait l’octogénaire depuis l’enfance, et Alex Carrimbacus, un marginal de 24 ans aux antécédents psychiatriques. Tous deux s’étaient connus en prison. L’avocat de la famille Knoll, Me Gilles-William Goldnadel, a réagi: « C’est une satisfaction de voir le parquet reconnaître que Mme Knoll était à la fois une vieille dame et une femme juive et qu’elle a bien été tuée pour ces deux raisons. »

Gabriel Attal