Image d'illustration du parlement iranien (Crédit: DR)

L’Iran veut installer « une ambassade virtuelle pour la Palestine à Jérusalem »

Le parlement iranien a approuvé mardi 12 mai un projet de loi comprenant une série de mesures contre l’Etat d’Israël, notamment l’installation d’une ambassade virtuelle pour la Palestine à Jérusalem mais également l’interdire d’établir des accords ou contracter des accords entre les deux pays. Le projet a été adopté par 43 voix pour et aucune voix contre, selon l’agence de presse iranienne Irna. Les députés ont scandé « A bas Israël » après l’approbation du projet de loi, selon le journal Al-Manar, affilié au Hezbollah.

Le projet de loi souligne que « la terre historique de la Palestine appartient aux Palestiniens, y compris les musulmans, les chrétiens et les juifs », ajoutant que le gouvernement iranien est obligé de traiter Jérusalem comme la « capitale permanente de la Palestine ».

Gabriel Attal