Emi Palmor nommée au conseil de surveillance de Facebook (Crédit: ministère de la Justice)

Une ancienne responsable israélienne nommée au conseil de surveillance de Facebook

Emi Palmor, ancienne directrice générale du ministère israélien de la Justice, a été nommé au conseil de surveillance de Facebook et Instagram, une organisation indépendante s’occupant de modérer le contenu sur ces réseaux sociaux. Palmor, qui a été licencié par le ministre de la Justice par intérim Amir Ohana, dans des circonstances controversées en juillet 2019, sera l’une des 20 premiers membres sélectionnés dans le monde entier, issus d’un large éventail de milieux professionnels et culturels, à être nommé au conseil d’administration indépendant.

Les tâches du conseil d’administration seront indépendantes de Facebook, et les membres prendront des décisions contraignantes concernant le contenu qui devrait être autorisé ou supprimé, sur la base du respect de la liberté d’expression et des droits de l’homme. « J’ai la réputation de ne pas avoir peur des problèmes difficiles et je suis déterminé à tenir Facebook responsable en améliorant la façon dont les décisions sur le contenu sont prises et en augmentant l’équité et la transparence sur les raisons de ces décisions », a déclaré l’ex-directrice générale du ministère israélien de la Justice.

Gabriel Attal