Le centenaire de la conférence de San Remo célébré comme un moment fondateur de l'histoire du sionisme (Crédit: Capture d'écran YouTube)

La conférence de San Remo il y a 100 ans célébrée comme un « moment fondateur » dans l’histoire sioniste

Des dirigeants du monde entier ont célébré dimanche (26 avril) le centenaire de la Conférence de San Remo comme un jalon de l’histoire sioniste ayant ouvert la voie à la formation d’un Etat juif. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a déclaré que le centenaire de San Remo était l’occasion de célébrer un « moment fondateur » dans l’histoire du sionisme.

Fin avril 1920, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, le Japon et plus tard les Etats-Unis (en tant qu’observateur) se sont réunis dans la ville du nord-ouest de l’Italie et ont décidé de diviser l’empire ottoman en trois parties. L’une d’elles est devenue plus tard le mandat britannique de Palestine. Surtout, la Déclaration de San Remo a chargé le mandat britannique de mettre en œuvre la Déclaration Balfour, qui trois ans plus tôt avait approuvé « la création en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif ».

Gabriel Attal