Le chef du conseil de souveraineté soudanais affirme que la décision de normalisation les relations avec Israël revient au gouvernement (Crédit: DR)

Chef du Conseil de souveraineté soudanais: « le gouvernement pourrait normaliser les relations avec Israël »

Le chef du Conseil de souveraineté soudanais, Abdel-Fatah Al-Burhan, a déclaré samedi (25 avril) à la télévision du pays que la décision de normaliser les relations avec Israël était à présent une décision revenant au gouvernement du pays. Al-Burhan a ajouté que le Conseil de souveraineté et l’exécutif étaient « d’accord sur l’importance d’adopter les intérêts suprêmes du pays », ajoutant que « le Soudan ne devrait pas être en état d’hostilité avec un parti, une religion ou une secte… le Soudan après la révolution doit devenir différent de ce qui l’a précédée. » Le leader a souligné que les résultats de sa rencontre avec le Premier ministre, Benjamin Netanyahou en février dernier, devaient être décidés par le gouvernement soudanais.

Gabriel Attal