Les restrictions dans les quartiers haredis de Bnei Brak et Jérusalem pourraient être levées (Crédit: Tsahal)

Le gouvernement envisage un assouplissement des restrictions dans les quartiers haredis

Après une forte baisse du taux d’infection au coronavirus dans les quartiers haredis à Bnei brak et Jérusalem, le gouvernement devrait assouplir les restrictions qui expirent lundi 20 avril. Les responsables du ministère de la Santé ont déclaré qu’ils étaient non seulement encouragés par les taux d’infection en baisse (augmentation de 2% quotidiennement contre 20% auparavant) mais étaient également satisfaits des engagements des dirigeants locaux de déplacer au moins la moitié des résidents restants infectés par le virus vers des hôtels dédiés pour la mise en quarantaine d’ici la fin de semaine.

Le nombre de tests de dépistage du coronavirus a doublé dans les zones touchées, confirmant les estimations des autorités selon lesquelles la propagation du virus était désormais plus largement maîtrisée.

Gabriel Attal