(Crédit: Capture d'écran Twitter)

Des milliers de personnes manifestent à Tel Aviv accusant Netanyahou de détruire la démocratie

Des milliers d’Israéliens ont manifesté dimanche soir (19 avril) à Tel-Aviv, protestant contre les menaces qui pèsent, selon eux, sur la
démocratie israélienne. En cause, les tractations entre Benjamin Netanyahou et son ex-rival Benny Gantz, en vue d’un gouvernement d’union nationale. S’adressant à la foule, les dirigeants de Yesh Atid-Telem, Yaïr Lapid et Moshe Ya’alon, ont tous deux accusé le Premier ministre de détruire la démocratie israélienne et ont déclaré que leur ancien allié, le leader de Bleu Blanc, permettait que cela se produise en cherchant à le rejoindre le gouvernement.

Plus de 5 000 manifestants ont répondu à un appel lancé sur Facebook par le mouvement dit des « drapeaux noirs » à se rassembler sur la place Yitzhak Rabin pour « sauver la démocratie ». Les protestataires se sont tenus à deux mètres de distance les uns des autres pour respecter les mesures de distanciation sociale. Plusieurs milliers de personnes supplémentaires ont participé à des versions virtuelles du rassemblement sur Facebook et Zoom.

Eric Haddad