Des soldats du commandement intérieur distribuent de la nourriture aux habitants de Bnei Brak (Crédit: Tsahal)

Les soldats de Tsahal mobilisés dans la lutte contre le coronavirus

Deux bataillons de Tsahal opèrent à Jérusalem et deux à Bnei Brak. Les soldats fournissent de la nourriture à des dizaines de milliers de personnes à risque et mises en quarantaine trois fois par semaine. Ils aident aussi à évacuer ceux qui ont contracté le virus et assistent le service d’ambulance du Magen David Adom pour effectuer des tests.
 
Selon un porte-parole, l’armée a du mal à convaincre les habitants de Bnei Brak et de Jérusalem qui ont contracté le virus de quitter leurs maisons pour un hôtel de quarantaine, bien que l’armée ait garanti que toute la nourriture serait conforme aux normes religieuses de chaque confession ultra-orthodoxe.

Selon ce même porte-parole, Jérusalem et Bnei Brak sont actuellement les deux seules villes d’Israël à être désignées comme «rouges» sur l’échelle rouge-jaune-verte des militaires. Il a ajouté que 10 autres municipalités risquaient de s’ajouter à la liste mais que Tsahal ainsi que d’autres institutions gouvernementales travaillaient avec les autorités locales pour empêcher que cela ne se produise.

Eric Haddad