Coronavirus recherche (Crédit: Tumisu/Pixabay)

Des chercheurs israéliens de l’Université hébraïque de Jérusalem développent un test de dépistage du COVID-19 plus rapide et moins cher

Des chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem ont annoncé dimanche qu’ils avaient développé une nouvelle méthode de test pour dépister le COVID-19 qui est non seulement 4 à 10 fois plus rapide que les tests les plus couramment utilisés aujourd’hui, mais aussi beaucoup moins cher, tout en fournissant le même niveau de précision.

La méthode a été développée dans les laboratoires du professeur Nir Friedman de l’Institut des sciences de la vie et de la docteure Naomi Haviv du centre de recherche en neurosciences de l’Université hébraïque. Elle est basée sur des matériaux qui ne sont pas affectés par les pénuries mondiales.

Le Dr Naomi Haviv a déclaré : « Nous avons une méthode d’extraction d’ARN efficace, 4 à 10 fois plus rapide que la méthode actuelle. Elle est basée sur des billes magnétiques et peut être effectuée à la fois robotiquement et manuellement. »

Outre les billes magnétiques, tous les autres matériaux nécessaires pour effectuer les tests sont disponibles à l’achat en Israël. Les billes elles-mêmes sont recyclables et peuvent être réutilisées pour effectuer de futurs tests.

« La méthode robotique a déjà subi une série de tests à l’hôpital Hadassah, utilisant des centaines d’échantillons de patients – et est maintenant opérationnelle. »

Eric Haddad