Des soldats récitent Kadich pour des familles endeuillées par le coronavirus (Crédit: DR)

Des soldats récitent le Kadich pour les victimes du coronavirus

Israël est confiné et les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits dans le pays. Les familles endeuillées ont par conséquent l’impossibilité de réciter le Kadich pour leurs proches partis à cause du coronavirus. Le rabbin Shmuel Schwartz qui a perdu sa mère a demandé à son fils, parachutiste de la brigade Hetz. Son fils haredi a suggéré de réciter Kadich pour sa grand-mère dans sa base militaire. En effet les soldats de cette brigade comme ceux de l’armée aérienne, Givati et du Nachal sont confinés depuis des semaines et autorisés à prier en minyane.

Cette idée a inspiré des rabbins du Netzach Yehuda (un bataillon d’infanterie de Tsahal) qui ont décidé de lancer un projet offrant aux Juifs d’Israël et du monde entier de leur confier les noms de leurs proches disparus du coronavius pour qu’ils récitent Kadich pour eux. Le directeur de ce bataillon, Yossi Levi, a déclaré: « Nous avons déjà reçu des centaines de demandes depuis le début de l’initiative. »

Gabriel Attal