Fusion entre Bleu Blanc et le Parti Travailliste ? (Crédit: DR)

Le parti travailliste israélien pourrait bientôt fusionner avec Bleu Blanc

Le parti travailliste pourrait bientôt fusionner avec l’alliance Bleu Blanc, a révélé lundi 6 avril le chef de la formation politique Amir Peretz lors d’une réunion de la commission des arrangements de la Knesset. La fusion permettrait à Kahol Lavan de compter 20 députés, dont les 15 du parti Résilience de Benny Gantz , deux du parti Derech Eretz des députés Tzvi Hauser et Yoaz Hendel et trois du parti travailliste. Conséquence directe: le Parti Travailliste, dont le précurseur Mapai a fondé l’État d’Israël, ne continuerait plus techniquement d’exister.

Les deux hommes politiques se sont rencontrés lundi et ont décidé d’engager un dialogue visant à officialiser la collaboration entre leurs deux partis, a déclaré Bleu Blanc dans un communiqué. 

Gabriel Attal