Benyamin Netanyahou accorde 500 shekels par enfant de moins de 18 ans aux Israéliens (Crédit: Amos Ben Gershom/GPO)

Benyamin Netanyahou accorde une subvention spéciale de 500 shekels aux Israéliens pour Pessah

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a déclaré jeudi 2 avril être conscient que la pandémie de coronavirus avait laissé de nombreuses personnes dans une situation financière précaire.

Le chef du gouvernement a ainsi accordé une subvention spéciale aux familles israéliennes pour Pessah. Elle s’élèvera à 500 shekels par enfant de moins de 18 ans et limitée à quatre enfants par famille. Le chef du gouvernement a indiqué qu’il n’y aura besoin de présenter aucun document pour bénéficier de cette aide et que « l’argent ira directement sur le compte bancaire ».

Gabriel Attal