La défense anti aérienne syrienne a été activée face à des raids attribués à Israël (Crédit: Capture d'écran Twitter)

La défense antiaérienne syrienne riposte après des raids attribués à Israël

Le ministère syrien de la Défense a accusé Israël d’être derrière une frappe aérienne dans la nuit du mardi 31 mars au mercredi 1er avril réalisée depuis l’espace aérien libanais dans la province de Homs. Le ministère a précisé que la défense syrienne avait été activée, avait abattu certains missiles et qu’ils enquêtaient sur l’étendue des dommages causés par « l’agression ». Aucun dommage ou blessés n’ont été rapportés selon les médias syriens.

La chaîne de télévision associée au Hezbollah, Al-Mayadeen, a indiqué que les cibles visées par Israël étaient des bases de missiles à l’Est de Homs. L’Observatoire syrien des droits de l’homme a déclaré que « l’armée de l’air israélienne a lancé une attaque contre l’aérodrome de Shayrat avec plus de huit missiles ».

Gabriel Attal