Vers un accord pour un gouvernement d'union entre Netanyahou et Gantz ? (Crédit: DR)

Benyamin Netanyahou et Benny Gantz pourraient finaliser un accord dimanche

Suite à leur rencontre dans la nuit du samedi 28 mars au dimanche 29 mars à la résidence du Premier ministre, Benyamin Netanyahou et Benny Gantz ont déclaré qu’ils avaient réalisé « des progrès significatifs » et qu’ils se rencontreraient à nouveau dimanche pour finaliser un accord sur le gouvernement d’union nationale. L’accord consiste en une rotation au poste de Premier ministre. Le chef du Likoud resterait en poste jusqu’en octobre 2021, soit un an et demi, et l’ancien chef d’Etat-major lui succéderait. « Nous sommes en route vers un gouvernement d’union nationale pour unir vos forces, pour gagner notre lutte contre le coronavirus », a déclaré le chef du gouvernement.

Les désaccords restant concernent notamment le rôle que jouera Benyamin Netanyahou après la fin de son mandat. Le Likoud souhaite qu’un projet de loi soit adopté lui permettant de devenir vice-premier ministre malgré les actes d’accusation auxquels il fait face et la loi actuelle qui empêche les députés faisant l’objet d’un acte d’accusation de servir en tant que ministres. Selon la radio publique Kan, des désaccords existent aussi sur les postes de président de la Knesset et de ministre de la Justice.

Gabriel Attal