Tsahal a déjoué une attaque menée par le hezbollah et des forces syriennes (Crédit: Tsahal)

Tsahal a déjoué une tentative d’attaque du Hezbollah et des forces syriennes

L’armée israélienne a annoncé mardi 17 mars avoir déjoué une attaque menée le 2 mars, jour des élections législatives, par les forces syriennes et des membres du Hezbollah dans la zone tampon au nord du Golan. Un hélicoptère de Tsahal a mené une frappe ce jour là contre un véhicule des assaillants, tuant un homme soupçonné d’être un terroriste du Hezbollah.

Dans les semaines précédant l’attaque déjouée, l’armée a déclaré que des soldats des troupes de renseignement du Yamam (unité spéciale antiterroriste israélienne) et des observateurs de terrain du 595e bataillon de renseignement avaient identifié des mouvements suspects de combattants du Hezbollah et de soldats syriens dans des endroits sensibles de la région, « ce qui a indiqué la planification d’une attaque », a déclaré Tsahal.

Gabriel Attal