Les Israéliens vont choisir entre Netanyahou et Gantz (Crédit: Maguen David Adom)

Troisième scrutin en moins d’un an en Israël

Près de 6,5 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour la troisième fois en moins d’un an ce lundi 2 mars. Plus de 10 631 bureaux de vote sont ouverts entre 7h et 22h, heure israélienne. Quatorze bureaux de vote spéciaux sont également érigés pour les 5 630 ressortissants israéliens mis en quarantaine à cause du coronavirus.

La participation lors de cette élection sera particulièrement surveillée. Le 17 septembre dernier, elle s’était élevée à 69,83% alors que le 9 avril elle était de 68,46%.

3 444 diplomates ou émissaires israéliens déployés dans le monde entier ont déjà voté. Le pourcentage de votes à l’étranger a chuté à 66% comparé aux 69,5% et 76% observés lors des deux derniers tours de scrutin.

Les deux principaux candidats, Benyamin Netanyahou et Benny Gantz se sont livrés une bataille âpre pendant des mois. « Tout a une fin, et pour Netanyahou, cette fin arrive demain », a déclaré le leader de l’alliance Bleu Blanc. Le chef du Likoud a lui réuni sa formation dimanche lors d’une réunion d’urgence pour leur annoncer que « la victoire est très proche ». Le parti est « en constante progression dans les sondages. Nous avons 59,7 sièges à la Knesset, nous sommes très proches de la victoire », a souligné le Premier Ministre.

Gabriel Attal