Benyamin Netanyahou lors d'une réunion sécuritaire sur les tirs de roquette en provenance de Gaza, le 24 février (Crédit: Twitter @BenyaminNetanyahou).

Netanyahou aux organisations palestiniennes: un « cessez-le-feu total » ou la « guerre »

Alors que de nouvelles roquettes continuaient de s’abattre sur le sud d’Israël lundi après-midi, Benyamin Netanyahou a adressé un message de fermeté aux organisations palestiniennes, à l’ouverture d’une réunion de sécurité, à Ariel. « Si elles ne cessent pas complètement le feu – et je ne parle pas d’un jour, de deux jours, mais d’un véritable cessez-le-feu, total -, alors nous serons forcés d’appliquer le plan de large intervention que nous avons préparé », a déclaré lé premier ministre sortant. Un peu plus tôt dans la journée, Benyamin Netanyahou avait indiqué, dans une interview à la radio militaire israélienne, qu’une « guerre » était possible si le Djihad islamique et le Hamas ne cessaient pas leur tirs de roquettes contre le territoire israélien. « Je ne choisis la guerre que comme dernière option, mais nous avons préparé quelque chose que vous ne pouvez même pas imaginé », a déclaré le chef du gouvernement, à une semaine des élections générales en Israël.

Outre M. Netanyahou, le chef des Renseignements intérieurs, le Shabak, Nadav Argaman, a participé à la réunion sécuritaire à Ariel lundi après-midi. Des discussions qui pourraient déboucher sur de nouvelles actions de l’armée israélienne dans la Bande de Gaza dans les heures à venir.