Le coronavirus pourrait entraîner une pénurie de matzot en Israël. Source: freepik.

Le coronavirus pourrait provoquer une pénurie de matzot en Israël

Conséquence inattendue de l’épidémie de coronavirus dans le monde et en Israël. Elle pourrait entraîner une pénurie de matzot à Pessah en Israël, selon le site d’informations Ynet. De nombreux Israéliens annulent leurs vacances de Pessah en Italie ou en Thaïlande notamment, des pays particulièrement touchées par le virus. D’avantage de ressortissants qu’à l’accoutumée resteront donc au pays, ce qui pourrait augmenter la demande en matzot.

Un détaillant a expliqué au site du Yediot Aharonot qu’il avait déjà commandé toutes les matzot pour la fête de Pessah. Il a souligné que ses commandes sont basées sur un calcul qui prend en compte deux facteurs: que personne ne veut manger de la nourriture casher Pessah après la fête, et le fait que pendant les vacances, au moins 5%-7% de la population sera à l’étranger. Avec plus d’Israéliens restant au pays, « le marché alimentaire aura une autre demande de 3% à 4% à laquelle il ne pourra pas faire face », ajoute le vendeur.

Gabriel Attal