Les responsables palestiniens sont "revenus honteux et confus", après le conseil de sécurité de l'ONU, a déclaré un responsable. Crédit: DR.

« Nous sommes revenus honteux », déclare un responsable palestinien après l’échec à l’ONU

Ca a été un cuisant échec pour les Palestiniens. En voyant qu’ils ne pourraient obtenir la majorité au conseil de sécurité de l’ONU sur leur résolution condamnant le plan de paix de Donald Trump, ils ne l’ont tout simplement pas présentée. Un responsable palestinien a exprimé une « déception amère » et le sentiment « d’être revenus honteux et confus », a rapporté le Israel Hayom.

« Nous avons été pris au dépourvu et nous n’avons pas correctement évalué la pression américaine sur les membres du Conseil de sécurité », a dénoncé le responsable. Selon ce dernier, la majorité des membres du Conseil étaient en accord avec les revendications palestiniennes, mais ils ont cédé face à « la pression américaine ».

« C’est une vraie douche froide que nous avons reçue des pays arabes »

« A partir du moment où le projet de résolution a été modifié en une version plus simple, qui exclut complètement toute condamnation explicite du plan de paix, il n’y avait alors plus aucune raison de le soumettre aux votes du Conseil, même si nous avions la majorité », a-t-il expliqué.

« Nous sommes toujours sous le choc, c’est une vraie douche froide que nous avons reçue des pays arabes, notamment des Etats du Golfe, de l’Egypte et de l’Arabie Saoudite », s’est désolé ce responsable palestinien. « Le moment est venu de s’affranchir de la conception selon laquelle la communauté internationale et les pays arabes prendront soin des intérêts des Palestiniens », a conclu ce responsable qui faisait partie de la délégation emmenée par Mahmoud Abbas à l’ONU.

Gabriel Attal