Donald Trump s'est félicité de la "grande réussite économique". Crédit: DR.

Donald Trump met en avant une économie « rugissante » dans son discours sur l’état de l’Union

Le président américain faisait face au Congrès mardi 4 février pour son traditionnel discours sur l’état de l’Union. Donald Trump a fait l’éloge de l’état de l’Union et a mis en avant une économie « rugissante ». « Contrairement à tant d’autres avant moi, je tiens mes promesses », a lancé Donald Trump, sans cesse coupé par les ovations debout et les « USA, USA » des élus Républicains.

Candidat à sa réélection, le chef de l’Etat a refusé de serrer la main de la chef des démocrates, Nancy Pelosi, lorsqu’il est arrivé à la tribune. Une fois le discours du président terminé, la présidente de la Chambre des représentants a déchiré sa copie du discours. L’atmosphère était particulièrement tendue mardi soir suite aux atermoiements des derniers mois entre Républicains et Démocrates liés à la mise en accusation pour « abus de pouvoir » et « atteinte à la bonne marche du Congrès » de Donald Trump. Le président devrait être, selon toute vraisemblance, acquitté mercredi soir étant donné que le camp républicain détient la majorité au Sénat.

Suite à cet épisode, la Maison Blanche a « déploré » que Nancy Pelosi ait ainsi « déchiré » un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, un bébé qui a survécu après être né prématuré à seulement 21 semaines de grossesse, ou encore la famille de Kayla Mueller, tuée par les jihadistes du groupe Etat islamique en Syrie – autant d’invités qui étaient dans les travées du Congrés et que Donald Trump avait cités dans son discours.

Gabriel Attal