Donald Trump à Washington (Crédit: Kobi Gideon, GPO).

Jared Kushner appelle les Palestiniens à « ne rater pas une opportunité qui pourrait ne jamais se reproduire »

Au lendemain de la présentation du Deal du siècle à Washington, le conseiller spécial du président américain, Jared Kushner, a précisé les intentions américaines, dans une interview diffusée hier sur CNN. Il a souligné que le futur Etat palestinien prévu par le Plan aura sa capitale à Jérusalem-Est, à l’est de la barrière de sécurité israélienne.

Le gendre de Donald Trump  a appelé dans cet entretien les Palestiniens à se joindre à des négociations avec les Israéliens. « Ne ratez pas une opportunité qui pourrait ne jamais se reproduire », a lancé Jared Kushner à l’adresse des dirigeants palestiniens. Dans le même temps, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a invité Ramallah à présenter une contre-proposition au Deal du siècle, lors d’une interview à la télévision israélienne.

Rupture des accords d’Oslo?

L’Autorité palestinienne et le Hamas font front commun contre le Plan Trump. Mardi, une réunion a rassemblé les responsables palestiniens de toute tendance, dont ceux du mouvement islamiste.

Furieux contre l’initiative américaine, le président de l’AP, Mahmoud Abbas, aurait dépêché hier une délégation d’urgence en Israël. Selon la 12e chaîne de télévision israélienne, cette représentation aurait porté un message au ministre des finances Moshé Kahlon : le Deal de Trump constituerait pour les Palestiniens « une annulation des accords de paix d’Oslo ». Ramallah menacerait même de rompre la coopération en matière de sécurité avec l’Etat hébreu.