Les juifs toujours de plus en plus touchés par l'antisémitisme. Source: DR.

Le nombre d’actes antisémites en France a augmenté de 27% en 2019

Le ministère de l’intérieur a publié dimanche les chiffres annuels de l’antisémitisme et ils ne sont, une nouvelle fois, pas bons. Le nombre d’actes antisémites a augmenté de 27% en 2019, après le bond important déjà enregistré en 2018 (+74% par rapport à 2017). 687 actes antisémites ont été recensés l’an dernier, contre 541 en 2018.

Plus précisément, parmi ces « actes », on compte 151 « actions », regroupant les atteintes aux personnes et aux biens comme les dégradations, vols ou violences physiques. 536 « menaces » (propos ou gestes menaçants, inscriptions, tracts, courriers) sont également comptabilisées par la place Beauvau, soit une augmentation de 50% par rapport à 2018. Les atteintes aux personnes sont toutefois en net recul (44%) cette année selon le ministère de l’intérieur.

« Alors que nous commémorons le 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, la permanence de la haine antisémite, et plus généralement l’inquiétante banalisation des propos et comportements racistes et xénophobes, appellent un sursaut de conscience de notre société », soulignent Christophe Castaner, ministre de l’intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État.

Ces derniers appellent également à une « condamnation ferme et claire de l’ensemble des responsables politiques qui s’inscrivent dans le champ républicain ». Les chiffres annuels de l’antisémitisme arrivent alors que lundi est commémorée la journée internationale en mémoire des victimes de la Shoah. C’est en effet le 27 janvier 1945 qu’a été libéré le camp d’Auschwitz.

Gabriel Attal