Israël a déjoué plus de 560 attaques terroristes « importantes » en 2019

Le directeur du Shin Bet (service de sécurité intérieure israélien), Nadav Argaman, a déclaré lundi qu’Israël avait déjoué plus de 560 attaques terroristes « majeures » en 2019. Parmi ces attentats déjoués, plus de 300 étaient des fusillades, dix des attentats suicides et quatre des tentatives d’enlèvements.

Le nombre d’attentats déjoués a significativement augmenté: on en comptait 480 en 2018 selon les chiffres du Shin Bet, soit une augmentation de près de 17% en un an. Dans le détail, 101 étaient des attentats à la voiture bélier et des attaques au couteau, 76 impliquaient une sorte d’explosif, sept étaient des enlèvements et six étaient des attentats suicides.

Une augmentation des attentats déjoués de 17% en un an

Le chef des services de sécurité israélien s’exprimait lors d’une cérémonie de remise des prix du Shin Bet organisée par le cabinet de Benyamin Netanyahou. Les attaques ont été déjouées grâce à « l’engagement, la détermination, la persévérance, le professionnalisme et la créativité du service de renseignement », a souligné Nadav Argaman.

Benyamin Netanyahou a profité de cette cérémonie pour remercier le travail des services de sécurité israéliens. « Des centaines de morts, ou peut-être plus, ont été évitées et de nombreux Israéliens ont été sauvés grâce à vous », a affirmé le Premier Ministre.

Gabriel Attal