Matteo Salvini assure que l’Italie reconnaîtra Jérusalem comme capitale d’Israël s’il est élu chef du gouvernement

Matteo Salvini promet qu’il reconnaîtrait Jérusalem comme capitale d’Israël s’il était élu à la tête du gouvernement italien. Le chef de la Ligue du Nord l’a assuré dans une interview au quotidien Israël Hayom, quelques jours après avoir prononcé un discours contre l’antisémitisme et de soutien à Israël.

Vendredi, Rome a adopté la définition de l’antisémitisme utilisée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste. Une décision qui survient quelques jours avant la visite du président italien, Sergio Mattarella, en Israël à l’occasion des commémorations du 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz.

Dans son entretien au quotidien israélien, Matteo Salvini a une nouvelle fois dénoncé la montée de l’antisémitisme en Europe.

« Il y a, bien sûr, l’antisémitisme (venant) de petits groupes politiques minoritaires nazis et communistes. Mais maintenant, la présence massive en Europe de migrants en provenance de pays musulmans, parmi lesquels de nombreux fanatiques qui reçoivent le soutien total de certains intellectuels, répand l’antisémitisme, également en Italie », a expliqué le leader de la Ligue du Nord.

Gabriel Attal