« Inch Allah t’es plus là en 2020 »: Yassine Bellatar souhaite la mort de Zineb El Rhazoui

L’année 2020 commence mal pour la journaliste Zineb El Rhazoui. Déjà victime de nombreuses insultes et menaces en 2019, l’écrivaine a subi la haine de l’artiste Yacine Bellatar. La journaliste régulièrement présente sur le plateau de l’émission « L’Heure des Pros » sur Cnews, avait d’abord formulé ses vœux pour la nouvelle année : « Que l’année 2020 soit celle de la victoire sur le fascisme islamique, et que la France soit le pays où il sera terrassé ! »

Directement en réponse à ce tweet, le comique a lancé : « Inch Allah t’es plus là en 2020 ». Un souhait clair du décès de la jeune Marocaine de 37 ans.

https://twitter.com/BelattarYassine/status/1212157127894147075

Sans se débiner, Zineb El Rhazoui a alors répondu à son opposant : « Le ‘comique’ de paix et d’amour Yassine Belattar m’a présenté ses vœux : ma disparition ‘inch Allah’ (divinité vengeresse dont il craint le châtiment). Il me hait donc d’être libérée du joug de son Allah imaginaire. Je vous souhaite, Yassine Belattar, de l’émancipation en 2020. »

En 2019, l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo a été victime d’insultes de nombreuses personnes dont le rappeur Booba. Le chanteur n’avait pas apprécié que l’écrivaine, d’origine marocaine, prenne la défense des policiers, victimes d’un guet-apens peu de temps auparavant.

Gabriel Attal