Des manifestants bloquent le siège de la RATP près de la gare de Lyon

Dans le cadre de la grève contre la réforme des retraites qui dure depuis 19 jours, une action coup de poing a eu lieu lundi matin au siège de la RATP près de la gare de Lyon. Des centaines de manifestants, encartés à la CGT, FO, Solidaires, ou encore FSU, se sont rassemblés en milieu de matinée devant le siège de la RATP, dans le quartier parisien de Bercy. La ministre des transports, Elisabeth Borne, a dénoncé des « actions inadmissibles ».

Trafic perturbé pour Noël

Un peu moins d’un TGV et d’un Intercités sur 2 circuleront mardi et mercredi, soit légèrement moins que le week-end du 21 décembre. Après la question des départs, vient celle, épineuse, des retours. Les trains circulant le week-end des 28 et 29 décembre seront annoncés lundi ou mardi au plus tard.

Des concessions qui coûteront « plusieurs milliards »

Sur le plan politique, les négociations entre partenaires sociaux et gouvernement se poursuivront en janvier. Olivia Grégoire, vice-présidente LREM de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, a estimé lundi matin sur France Inter à «plusieurs milliards» le coût des «concessions» que le gouvernement mettra au final sur la table dans les négociations sur la réforme des retraites.

Gabriel Attal.